Le fil

[Voir ou revoir] : Les Enjeux du Big Data pour l’Assurance

Expertise - 20 janvier 2019

Le 15 janvier dernier à Sciences Po, la chaire PARI lançait officiellement son programme de recherche 2018-2021. La Conférence inaugurale réunissait notamment Maud Bailly et Gilles Babinet autour des enjeux du Big Data pour l’assurance.

Le Big Data, dit-on, va changer le monde. Les modèles explicatifs développés par l’économie ou la psychologie depuis des décennies vont-ils être remplacés par des « boites noires » qui mettent à profit la physique théorique ou les mathématiques appliquées pour attribuer des scores individuels difficilement explicables ? Des différents spécialistes qui tentent aujourd’hui de se présenter comme data scientists, qui s’imposera et où ?

Comment se recomposeront les chaînes de valeur où s’inscrivent les organisations qui les emploient ? Où et comment se définira l’équilibre entre les potentialités techniques de sur-segmentation individualisante et la volonté politique de conserver les logiques solidaires qu’elle vient contredire ? Faudra-t-il d’ailleurs concevoir les principes normatifs d’un vivre ensemble renouvelé ?

Voir ou revoir la conférence :

 

Les intervenants :

Maud Bailly
Chief Digital Officer, AccorHotels
Membre du Comité Exécutif de AccorHotels, Maud Bailly est en charge du Digital, des SI, de la Data, des Ventes et de l’Expérience Client. Diplômée de l’Ecole Normale Supérieure, de l’Institut des Etudes Politiques de Paris et de l’Ecole Nationale d’Administration, elle a débuté sa carrière en 2007 à l’Inspection Générale des Finances. Après plusieurs missions au sein de l’IGF en France et à l’étranger, elle rejoint la SNCF pour se former aux différents métiers du terrain, avant de devenir Directrice de la Gare Montparnasse et Directrice Adjoint du produit TGV pour la zone Paris Rive Gauche. Elle devient ensuite Directrice des Trains, en charge de l’animation et de la transformation du métier des 10 000 contrôleurs et des 3 000 agents d’escale. En mai 2015, elle rejoint le Cabinet du Premier ministre Manuel Valls pour prendre à Matignon la direction du Pôle Economique, où elle s’occupe des affaires budgétaires, fiscales, industrielles, mais aussi des dossiers numériques. En plus de ses fonctions, Maud est très engagée dans le coaching et l’enseignement, en formation initiale et continue, sur les enjeux de performance et de transformation digitale des organisations.


Gilles Babinet
Multi-entrepreneur,
Vice-président du Conseil National du Numérique

Entrepreneur dès l’âge de 22 ans, fondateur de nombreuses sociétés dans des domaines aussi divers que le conseil (Absolut), le bâtiment (Escalade Industrie), la musique mobile (Musiwave), la co-creation (Eyeka), les outils décisionnels (CaptainDash)… Gilles Babinet est également membre du board de EY, de la Fondation EDF, de la grande école du numérique, de Learn Assembly. Depuis Juin 2018, Il est le vice-président du Conseil National du Numérique. Contributeur à l’Institut Montaigne, Gilles Babinet est l’auteur de plusieurs ouvrages : « Big data, penser l’homme et le monde autrement », « L’Ère Numérique, un nouvel âge de l’humanité » ; le dernier d’entre eux étant « transformation digitale, l’avènement des plateformes ». Il est également professeur associé de Politiques publiques et numérique à Sciences-Po.

 

 

Avec la participation de :

  • Daniel Antoni, Directeur général de Thélem assurances
  • Pierre Arnal, Vice-président de Addactis Group
  • Bertrand Labilloy, Directeur général de CCR
  • Christophe Lafond, Vice-président de MGEN

 

Placée sous l’égide de l’Institut Europlace de Finance-Institut Louis Bachelier et DataStorm en partenariat avec l’ENSAE/CREST et Sciences Po, la chaire PARI bénéficie des ressources apportées par ACTUARIS, CCR, Generali, Groupama, MGEN et Thélem assurances. La chaire PARI est co-portée par Pierre François, Doyen de l’école doctorale de Sciences Po et Laurence Barry, chercheur à Datastorm.

Replay webinar : Comment concilier Performance business et Règlementation grâce à l’Anonymisation des données ?

Pourquoi anonymiser ? Choix de la méthode ? Comment mettre en oeuvre la k-anonymisation ? Comment outiller un département/une activité pour mener des études avec la confidentialité différentielle ? Dans ce webinar animé par Benoit Ravel, Thibaut Dubois et Martin Masson partagent leur expertise et vous expliquent comment trouver le point d’équilibre entre la maîtrise des risques d’identification et la conservation des capacités d’analyse et de valorisation des données.

« Les métiers de la data et de l’IA ne viennent pas assez à la rencontre des femmes »

Naomi Girard a rejoint la team Datastorm en 2018. Data scientist junior, elle explore toutes les facettes du métier avec un intérêt prononcé pour le Traitement du Langage Naturel et un avis éclairé sur les femmes dans la data. Rencontre.

Les exigences d’une Data Literacy réussie

Acculturer pour embarquer. Pour une entreprise, la Data Literacy est un levier puissant qui permet de partager une lecture et une compréhension commune des concepts, enjeux, processus et outils de la Data Science. Dans cet article, Benoit Ravel revient sur les incontournables de cette démarche.

Toute l'expertise du Groupe ENSAE-ENSAI

Plateau de Saclay
5 Avenue Henry-Le-Chatelier
91120 PALAISEAU - FRANCE

Paris
24 rue Barbès
92120 MONTROUGE - FRANCE